Beyond Clueless

Le bruit de couloir suspect


Réalisé par: Charlie Lyne   Année: 2014   Durée: 1h29min   Note: 6/10   Achat: VOD


Le teen-movie fait son apparition dans le monde du cinéma dans les années 50, mais il faut attendre les années 90 pour que le genre passe un cap et devienne plus riche et complexe. Beyond Clueless est un documentaire qui met à l’honneur le teen-movie sous tout ses formes, pour le plus grand plaisir des amoureux du genre, mais aussi pour tous les curieux qui découvrir des films.

Beyond Clueless est un documentaire sincère rempli de tendresse, réalisé à partir de plus de 270 films par le blogueur britannique Charlie Lyne, qui nous offre une vraie mine d’or pleines de surprises et une analyse quasi-sociologique du genre à travers des chapitres pertinent qui souligne avec brio plusieurs thèmes comme la violence, le sexe, le groupe ou encore l’individualisme. Un découpage nécessaire qui replace avec intelligence le genre dans l’air du temps et nous montre l’importance du teen movie dans le monde du cinéma.

Une fois la nostalgie passée, on profite de la découverte, on décrypte avec Charlie Lyne les codes du genre qui font souvent écho à nos propres expériences et on finit par sortir un papier et un stylo pour noter le nom de toutes les petites pépites qui ont pu nous échapper.

Beyond Clueless est un travail insolite qu’on prend plaisir à regarder malgré quelques passages un peu brouillon. C’est un documentaire énergique, plein de malice, qui nous offre une immersion totale dans l’univers du teen-movie…

2010

La musique et le cinéma

74

Réalisé par: Martin Le Gall   Année: 2013   Durée: 1h34min   Note: 6/10

De quoi ça parle ?

Chaque été, depuis leur adolescence, les Dead MaKabés se paient ce qu’ils appellent prétentieusement une « tournée d’été » – quelques concerts dans des festivals du fin fond de l’Europe. Mais, pour ces quatre copains, la crise de la trentaine couve et cette semaine de récréation risque bien d’être la dernière. Difficile de rester fidèle à ses idéaux quand on est membre d’un groupe de black metal…

En bref…

Il tourne autour de ce film, une ambiance déjantée qui prend son envole sur une bande-son qui déménage, le tout enveloppé par un humour potache qu’on apprécie le temps d’un instant.

76

Réalisé par: Jim Sharman   Année: 1975   Durée: 1h40min   Note: 9/10

De quoi ça parle ?

Une nuit d’orage, la voiture de Janet et Brad, un couple coincé qui vient de se fiancer, tombe en panne. Obligés de se réfugier dans un mystérieux château, ils vont faire la rencontre de ses occupants pour le moins bizarres, qui se livrent à de bien étranges expériences.

En bref..

The Rocky Horror Picture Show est surement l’une des comédies musicales les plus cultes de l’histoire du cinéma, son ambiance unique et son casting talentueux, on fait de ce film un incontournable du genre.

78

Réalisé par: Christophe Honoré   Année: 2011   Durée: 2h13min   Note: 8/10

De quoi ça parle ?

Du Paris des sixties au Londres des années 2000, Madeleine, puis sa fille Véra vont et viennent autour des hommes qu’elles aiment. Mais toutes les époques ne permettent pas de vivre l’amour avec légèreté. Comment résister au temps qui passe et qui s’attaque à nos sentiments les plus profonds ?

En bref…

Christophe Honoré réalise un film romanesque plein de tendresse et de sentiment qui explore le temps avec justesse.

Le bruit de couloir suspect

Réalisé par: Phyllida Lloyd   Année:  2008   Durée: 1h48min   Note: 6/10

De quoi ça parle ?

C’est en 1999, sur la ravissante île grecque de Kalokairi que l’aventure romantique commence, dans un hôtel méditerranéen isolé, la villa Donna, tenu par Donna, sa fille Sophie et le fiancé de Sophie, Sky. Juste à temps pour son mariage prochain, Sophie poste nerveusement trois invitations destinées à trois hommes bien différents dont elle pense que l’un d’eux est son père. De trois points du globe, trois hommes s’apprêtent à retourner sur l’île – et vers la femme – qui les avait enchantés 20 ans auparavant…

En bref…

Mamma Mia! est une comédie musicale gorgée de soleil, joyeuse qui sent bon l’été et qui plaira à tous les amoureux du genre.

77

Réalisé par: John Carney   Année: 2013   Durée: 1h44min   Note: 8/10

De quoi ça parle ?

Gretta et son petit ami viennent de débarquer à NYC. La ville est d’autant plus magique pour les deux anglais qu’on leur propose de venir y vivre pleinement leur passion : la musique. Le rêve va se briser et l’idylle voler en éclat quand, aveuglé par la gloire naissante, il va la plaquer pour une carrière solo et… une attachée de presse. Ses valises prêtes et son billet de retour pour Londres en poche, elle décide de passer une dernière nuit à New York avec son meilleur pote.

En bref…

Avec New York Melody, John Carney jongle entre les sentiments qui se croisent et se séparent, le tout porté par des notes de musique pleine de sentiment.

Les Municipaux, ces héros

Le bruit de couloir suspect (2)


Réalisa par: Eric Carrière, Francis Ginibre   Année: 2018   Durée: 1h28   Note: 5/10   Achat: VOD


« Feuilles, Râteaux, c’est le chant des municipaux, Feuilles, Râteaux, c’est bientôt l’heure de l’apéro. »

Oubliez le chef-d’oeuvre, prenez-vous un petit jaune, posez-vous tranquillement, laissez chanter le sud dans vos oreilles et admirez ces  municipaux faire ce qu’ils font de mieux vous faire rire.

Les municipaux c’est l’histoire d’un mec qui ne sait rien faire et qui va se retrouver suite à un concours de circonstances embauché à la mairie de Port-Vendres, c’est l’histoire d’une amitié qui commence, c’est l’histoire simple des municipaux.

On ne va pas se mentir, le récit est assez brouillon mais va avec l’ambiance qui elle aussi, est assez brouillonne, le film ne parlera pas à tout le monde, ne fera pas rire tout le monde mais il aura au moins la chance de faire sourire tout le monde. Eric Carrière et Francis Ginibre s’entourent d’une belle brochette de talent trop peu utilisé dans le cinéma français et c’est ça qui fait la force du film, offrant des scènes mémorables qui restent en tête.

Beaucoup estimeront que les gags des Chevalier du Fiel sont usés jusqu’à la moelle et quand regardant le film on ne pourrait y voir qu’une succession de gag que l’on connaît déjà, je ne pourrais pas leur jeter la pierre car c’est en parti vrai, mais c’est ça qui fonctionne, qui fait la force du film et qui met en joie, c’est de voir ces gags prendre vie et se poser dans un décor qui sent bon le sud! On se moque gentiment des municipaux, on joue la caricature qu’on pousse à son paroxysme, sans oublier de se moquer des politiques qui sont eux aussi la cible de ce duo d’humoristes à l’accent chantant.

Les Municipaux donne envie de siroter un Ricard en entendant le doux chant des cigales et en profitant de la vie de façon simple. Que demander de plus ?

You know the part in scary movie when somebody does something really stupid, and everybody hates them for it_ This is it (1)

Les années 90 font leur cinéma

Capture d’écran 2019-12-26 à 08.48.01

Les années 90 sont de retour sur Le Bruit du Cinema après les teen-movie, la comédie, les séries, les dessins animés, je m’attaque au thriller qu’il soit juridique, policier ou fantastique les années 90 avaient leur petite pépite, petit tour d’horizon de ces films qui ont marqué une génération.


62

Réalisé par: John Woo   Année: 1997   Durée: 2h18min  Achat: VOD

De quoi ça parle ?

Castor Troy, dangereux terroriste, est tombé dans le coma à la suite d’un affrontement avec Sean Archer, agent de la CIA. Grâce à une intervention chirurgicale, Archer prend le visage de Troy pour faire avouer au frère de ce dernier l’emplacement d’une bombe. Mais Troy sort du coma et prend à son tour le visage d’Archer.

En bref…

Volte/Face est un film remarquable qui a donné un nouveau souffle au thriller d’action, grâce à un scénario et une mise en scène de génie qui alterne avec brio scène d’action et scène intimiste sans jamais perdre le spectateur. Une pure pépite des années 90.

« If you dress like Halloween, ghouls will try to get in your pants. »

63

Réalisé par: David Fincher   Année: 1995   Durée: 2h7min   Achat: VOD

De quoi ça parle ?

Pour conclure sa carrière, l’inspecteur Somerset, vieux flic blasé, tombe à sept jours de la retraite sur un criminel peu ordinaire. John Doe, c’est ainsi que se fait appeler l’assassin, a décidé de nettoyer la société des maux qui la rongent en commettant sept meurtres basés sur les sept péchés capitaux.

En bref…

Avec Se7enDavid Fincher révolutionne le film de serial-killer en explorant le lien qui peut se créer entre un tueur et la police, il s’aide d’une conclusion choquante et inattendue pour créer un film unique qui restera en mémoire.

« Wanting people to listen, you can’t just tap them on the shoulder anymore. You have to hit them with a sledgehammer, and then you’ll notice you’ve got their strict attention. »

64

Réalisé par: Taylor Hackford   Année: 1997   Durée: 2h24min   Achat: VOD

De quoi ça parle ?

Kevin Lomax, jeune et brillant avocat, est approché par l’un des plus puissants cabinets New-Yorkais dirigé par l’étrange John Milton. Assoiffé de pouvoir et d’argent, poussé par une ambition dévorante, prêt à tout pour réussir, il accepte l’offre et gravit les marches de la réussite de façon fulgurante. Mais l’ambition a un prix.

En bref…

L’associé du diable est un thriller juridique intelligent qui nous offre une intéressante allégorie des sept pêchés capitaux, le tout porté par un trio intéressant qui arrive à faire oublier certaines faiblesses du scénario.

« Vanity, definitely my favorite sin. »

66

Réalisé par: David Fincher   Année: 1999   Durée: 2h19min   Achat: VOD

De quoi ça parle ?

La première règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club.

En bref…

Fight Club est un mélange de plein de choses, une oeuvre passée, une oeuvre future, le cri d’une génération passé et futur, un film puissant, brillamment mis en scène qui met K.O dès le premier visionnage.

« Listen up, maggots. You are not special. You are not beautiful or unique snowflake. You’re the same decaying organic matter as everything else. »

Le bruit de couloir suspect (1)

Réalisé par: Terry Gilliam   Année: 1995   Durée: 2h9min   Achat: VOD

De quoi ça parle ?

Nous sommes en l’an 2035. Les quelques milliers d’habitants qui restent sur notre planète sont contraints de vivre sous terre. La surface du globe est devenue inhabitable à la suite d’un virus ayant décimé 99% de la population. Les survivants mettent tous leurs espoirs dans un voyage à travers le temps pour découvrir les causes de la catastrophe et la prévenir.

En bref…

L’armée des 12 singes est un film ingénieux, tortueux et poétique qui rappelle à l’espèce humaine qu’elle n’est pas des plus évoluées.

« There’s no right, there’s no wrong, there’s only popular opinion. »

68

Réalisé par: Bryan Singer   Année: 1995   Durée: 1h46min   Achat: VOD

De quoi ça parle ?

Une légende du crime contraint cinq malfrats à aller s’acquitter d’une tâche très périlleuse. Ceux qui survivent pourront se partager un butin de 91 millions de dollars.

En bref…

Usual Suspects est un film policier paranoïaque et schizophrène au scénario exceptionnel et à la fin étonnante, une autre pépite des années 90 qui aura marqué l’histoire du cinéma.

« How do you shoot the devil in the back? What if you miss? »

65

Réalisé par: David Fincher   Année: 1997   Durée: 2h9min   Achat: VOD

De quoi ça parle ?

Nicholas Van Orton, homme d’affaires avisé, reçoit le jour de son anniversaire un étrange cadeau que lui offre son frère Conrad. Il s’agit d’un jeu. Nicholas découvre peu à peu que les enjeux en sont très élevés, bien qu’il ne soit certain ni des règles, ni même de l’objectif réel.

En bref…

Avec The GameDavid Fincher remet en question le libre arbitre, il manipule Michael Douglas et le spectateur en utilisant une atmosphère remplie de paranoïa et de suspense, une petite pépite oublié des années 90.

« They won’t leave me alone! I’m a goddam human pinata! »

67

Réalisé par: Quentin Tarantino   Année: 1992   Durée: 1h39min   Achat: VOD

De quoi ça parle ?

Après un hold-up manqué, des cambrioleurs de haut vol font leurs comptes dans une confrontation violente, pour découvrir lequel d’entre eux les a trahis.

En bref…

Reservoir Dogs est comme le voulait Tarantino, un film qui résiste à l’épreuve du temps, c’est un film de gangsters écrit et mis en scène de façon intelligente qui reste en mémoire grâce à une narration innovante et un casting époustouflant.

« Eddie, you keep talking like a bitch, I’m gonna slap you like a bitch. »

70

Réalisé par: M. Night Shyamalan   Année: 1999   Durée: 1h47min   Achat: VOD

De quoi ça parle ?

Cole Sear, garçonnet de huit ans est hanté par un terrible secret. Son imaginaire est visité par des esprits menaçants. Trop jeune pour comprendre le pourquoi de ces apparitions et traumatisé par ces pouvoirs paranormaux, Cole s’enferme dans une peur maladive et ne veut révéler à personne la cause de son enfermement, à l’exception d’un psychologue pour enfants.

En bref…

Sixième sens est un mélange insolite des genres, qui passionne et terrifie, un film haletant qui tient en haleine malgré quelques incohérences qui s’oublient vite grâce à une fin astucieuse qui laisse entrevoir les profondeurs de la vie.

« I see dead people. »

69

Réalisé par: Jonathan Demme   Année: 1991   Durée: 1h58min   Achat: VOD

De quoi ça parle ?

Un psychopathe connu sous le nom de Buffalo Bill sème la terreur dans le Middle West en kidnappant et en assassinant de jeunes femmes. Clarice Starling, une jeune agent du FBI, est chargée d’interroger l’ex-psychiatre Hannibal Lecter.

En bref…

Le silence des agneaux est un grand film construit sur la ruse et la manipulation qui vous fait comprendre que le pire est toujours possible. Un chef-d’oeuvre des années 90.

« Well, Clarice – have the lambs stopped screaming ? »

PARASITE

Le bruit de couloir suspect


Réalisé par: Bong Joon Ho   Année: 2019   Durée: 2h12min   Note: 8/10   Achat: VOD


Quand on a lancé Parasite avec mon compagnon, ni lui, ni moi, ne savions dans quoi nous nous aventurions, la seule information que nous avions sur ce film était les échos lointains d’une palme d’or. C’est donc pour la première fois depuis très longtemps que nous  lancions un film avec l’esprit totalement neutre et qu’elle surprise, qu’elle claque !

Parasite c’est l’histoire d’une famille pauvre qui cherche des emplois pour survivre dans ce monde qui les ignore, c’est l’histoire d’une famille riche qui vit dans l’opulence et la désillusion, c’est l’histoire d’une opportunité qui va tout chambouler, c’est un mélange entre comédie et horreur, entre fable sociale et polar. Parasite est une satire sociale sidérante qui met à jour des injustices effrayantes.

Bong Joon-Ho réalise un film politique noir et drôle qui dénonce avec brio la violence des rapports sociaux coréens, aidé d’une écriture progressive et soignée, d’une mise en scène de génie (qui frôle parfois la folie), d’une atmosphère pleine de tension et d’un casting aussi talentueux que fou, le réalisateur réalise un chef-d’oeuvre du septième art comme on en faisait plus et  nous offre un film à l’âme unique.

Parasite est un huis clos remarquable remplie de richesse et surprenant par son histoire, Bong Joon-Ho mise juste et alerte en utilisant son film comme une parabole d’une société qui se développe malgré nous.

Le film grandit en nous comme un parasite qui s’incruste dans notre mémoire, il nous remplit de perplexité, à la fin on a un peu le cul entre deux chaises, d’un côté on a envie d’y retourner pour vérifier qu’on n’a rien loupé, d’un autre côté, on a envie de digérer ce qu’on vient d’ingérer.

Parasite est un regard sur la société coréenne, un thriller complètement fou qui remet au goût du jour la lutte des classes et cette relation vénéneuse qui existe entre servants et employeurs. Un film à voir sans hésitation.

You know the part in scary movie when somebody does something really stupid, and everybody hates them for it_ This is it

Le Bruit du Cinema

Le bruit du cinema

Le Bruit du Cinema est obligé de faire une petite pause, n’ayant actuellement plus internet, j’ai décidé de ne pas publier d’article, ne voulant pas publier à la vite je préfère mettre le site en stand by pour revenir avec des articles propres et soignés. Heureusement le problème devrait être résolu la semaine prochain (on croise les doigts)!

Je vous dis donc à très vite !

Novembre 2019

56

Le grand James Dean revient au cinéma (vous avez bien lu) c’est pour le film Finding Jack qui racontera l’histoire de 10 000 chiens de guerre abandonnés après le conflit vietnamien, que l’acteur ou plutôt sa doublure CGI reviendra sur nos écrans. Une idée farfelue qui personnellement ne m’emballe pas du tout, je ne vois pas l’intérêt de faire revenir ce grand acteur qui a marqué le cinéma par son immense talent, parfois il faut savoir laisser les légendes reposer en paix…

57

Après la saga Equalizer qui va avoir droit a son reboot sur petit écran avec comme personnage principal Queen Latifah, c’est Zorro qui prend de la poitrine, et oui, le légendaire Zorro pourrait faire son retour sur nos petits écrans, les scénaristes reprendraient la mythologie de ce héros so caliente mais l’introduiraient dans un monde contemporain, on y suivrait la descendante (Z) de la lignée Vega qui essayera de protéger les personnes sans défense de sa communauté. Encore une fois, on fait du neuf avec du vieux pour notre plus grand déplaisir.

58

Hulk a enfin trouvé son âme-soeur en la personne de Mark Ruffalo, l’acteur n’arrête pas de lancer des idées par-ci, par-là pour le futur de notre monstre tout vert, sa nouvelle envie un film Hulk vs Wolverine. Une idée pas si folle qui frôle la bonne idée.

59

54

Spider-man New Generation 2 sortie le 8 avril 2022 – Kingdom sortie en mars 2020 – Scoob sortie le 15 mai 2020 – Disney + ouverture le 31 mars 2020 – Godzilla vs Kong sortie le 11 novembre 2020 – Better Call Saul sortie le 23 février 2020.

55

  • Bad Boys for Life sortie le 22 janvier 2020.

  • The SpongeBob Movie: Sponge on the Run sortie le 5 août 2020.

  • Soul sortie le 24 juin 2020.

  • The Invisible Man sortie le 26 février 2020.

  • Sonic the Hedgehog sortie le 11 mars 2020.

  • Emma sortie prochainement.

  • Les traducteurs sortie le 29 janvier 2020.

60

Klaus (2019) 9/10 – Colossal (2016) 7/10 – Nos Femmes (2015) 5/10 – Parasite (2019) 8/10 – Joogigo Sipeun (2010) 6/10 – Le Chalet (2017) 7/10.

3 réalisateurs, 1 genre

Le Bruit du Cinema est de retour et s’excuse de ne pas avoir pu publier en novembre, suite à des problèmes d’ordinateur, d’internet et d’un manque de temps dû à un emploi du temps surchargé, mais promis je vais me rattraper et vous prépare des petits dossiers sympas et pleins d’autres petites choses. On reprend aujourd’hui, avec l’introduction de trois réalisateurs de génie qui ont fait frissonner le monde entier.


51


Année: 1968   Durée: 1h36min   Note: 8/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?

Venus se recueillir sur la tombe d’un proche, Johnny et Barbara sont attaqués par un personnage inquiétant. Barbara voit Johnny se faire tuer.

En bref…

Avec ce huis-clos tourné en noir et blanc, le grand George A. Romero brise l’image du zombie et le transforme en monstre agressif, assoiffé de sang contre qui l’humain ne peut presque rien faire. Le maître du zombie est né.

You know the part in scary movie when somebody does something really stupid, and everybody hates them for it- This is it (4)

52


Année: 2003   Durée: 1h29min   Note: 9/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?

Deux jeunes couples se lancent à la recherche du docteur Satan, une légende locale. Surpris par un terrible orage, ils se réfugient dans une mystérieuse demeure où réside une famille pour le moins étrange.

En bref…

La maison des 1000 morts est une pépite qui nous présente avec brio une famille qui nous fascinera et nous perturbera, une déclaration d’amour sincère aux freaks et au cinéma d’horreur de tout horizon.

You know the part in scary movie when somebody does something really stupid, and everybody hates them for it- This is it (5).png

53


Année: 1960   Durée: 1h49min   Note: 8/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?

Une secrétaire de Phoenix vole 40.000 $ au client de son employeur et se cache dans un motel dirigé par un jeune homme soumis à sa mère.

En bref…

Avec Psychose, Hitchcock réalise un film qui perturbera à jamais le spectateur, remettant au goût du jour le monstre humain.

You know the part in scary movie when somebody does something really stupid, and everybody hates them for it- This is it (6).png

Le mardi, c’est classique

le mardi c'est classique


Le bruit de couloir suspect (10)


Réalisé par: Stanley Kubrick   Année: 1980   Durée: 2h26min


Pour ce mardi classique, nous allons ouvrir les portes de l’Overlook, cet hôtel terrifiant qui cache plus d’un mystère, qui aura fait plus d’une victime et qui en aura terrifié plus d’un!

The Shining c’est l’histoire d’une famille, d’un hôtel, d’un hiver, d’une solitude et d’une folie, c’est une symphonie de l’horreur perdu en haut d’une montagne dans un hiver sans fin.

Tirée du mythique roman du même nom du grand Stephen King, le film est mis en scène par le spécial mais talentueux Stanley Kubrick. Le réalisateur choisira avec son film de minimiser le caractère spirituel du roman (au grand dam de King qui ne cachera jamais son mécontentement sur cette adaptation) pour s’intéresser davantage à la monstruosité humaine à travers le personnage de Jack Torrance (J. Nicholson), minimisant de ce fait beaucoup de personnage (comme Dick Hallorann) et créant sa propre lecture de l’oeuvre.

Kubrick mettra en lumière deux thèmes qu’il explorera dans le moindre détail et qu’on retrouvera tout au long du film: La communication et l’isolement. Ces thèmes feront vivre l’Overlook et aideront à créer un film sombre et troublant qui aura pour but de faire raisonner en nous nos peurs les plus simples et les plus terrifiantes. Une idée de génie qui sera mise en lumière par la prestation de Jack Nicholson qui laissera éclater son talent, mais aussi grâce à une réalisation travailler qui fait preuve d’un souci du détail terrifiant et bien sûr grâce à des musiques mémorables qui nous entraineront dans les couloirs de l’Overlook.

Dans Shining ce ne sont pas les effets spectaculaires qui engendrent nos angoisses mais la suggestion. C’est cette suggestion qui nous fait comprendre tout au long du film qu’une heureuse fin ne sera pas acceptée par cet hôtel machiavélique et que cette famille qui espérait un nouveau départ en venant se perdre en haut de la montagne, ne pourra que toucher du doigt la lumière avant de retomber dans la toile tissée par les démons de l’Overlook.

L’oeuvre de Stanley Kubrick transcendera avec brio son statut d’adaptation et deviendra avec le temps un classique du cinéma. Beaucoup penseront que Kubrick a dénaturé l’oeuvre de Stephen King (que j’apprécie beaucoup plus que le film) mais pour ma part je pense que Kubrick a juste réussi à créer une seconde vision de l’oeuvre laissant de côté le mystique pour s’intéresser au vice humain et ouvrir ou réouvrir des portes laissées de côté par l’écrivain. Car après tout Jack Torrance ne ne représente-t-il pas la folie qui peut toucher tout être humain qui se serait perdu dans le grand labyrinthe du désespoir ?

You know the part in scary movie when somebody does something really stupid, and everybody hates them for it- This is it (3)

Octobre 2019

Le bruit de couloir suspect (8)

En octobre, Netflix a fait le bad buzz et s’est mis dans la panade tout seul comme un grand, quand les fans de South Park ont remarqué l’absence d’une dizaine d’épisodes aux six saisons disponibles sur la plateforme, l’accusation d’une censure volontaire n’a pas loupé. Dans un premier temps, le géant Netflix a avancé une raison « légale » indépendante de leur volonté mais c’était sans compter sur l’intervention du CSA qui a affirmé qu’il n’existait pas d’interdiction légale concernant les épisodes de South Park, tous pouvant être diffusé en France si la signalétique adéquate est mise. Le géant du streaming a donc repris la parole en faisant marche arrière avec un erratum qui disait : « Dans notre précédent tweet, nous avons partagé une explication erronée. Les épisodes de South Park disponible sur Netflix sont tout simplement ceux que les ayants droits nous ont proposé. » Mensonge ou réalité, seul Netflix le sait puisqu’ils ont finalement mis en ligne les épisodes manquants…

31

En octobre, Martin Scorcese a tapé du poing sur la table et s’en est pris au super-héros, plus précisément aux films de super-héros, encore plus précisément aux films Marvel… Le réalisateur ne les considère pas comme des films mais plus comme des parcs à thèmes. Les fans du MCU n’ont pas tardé à s’insurger contre Monsieur Scorcese rejoint assez vite par des réalisateurs et des acteurs comme Joss Whedon qui a reconnu comprendre le point de vue du réalisateur, tout en précisant que ses propos allaient en énerver plus d’un, James Gunn quant à lui est outré que Scorcese se permette de critiquer des films qu’il n’a pas vu mais précise qu’il aime toujours le patron du film sur la mafia et on finira avec les paroles du « sage » Samuel L. Jackson qui dit qu’un film est un film et que pas tout le monde aime les films de Martin Scorcese mais que chacun à le droit d’avoir son opinion.

45

Will Smith a décidé de parler à son passé, s’il pouvait retourner parler avec son lui du passé, il retournerait en 1999 et lui dirait d’abandonner Wild Wild West et d’accepter Matrix! Mais en y réfléchissant bien, n’aurait-il pas gâché Matrix ?

46

HBO aurait commandé un spin-off pour le film Grease, c’est sous forme de série que le lycée de Rydell High devrait reprendre vie. La série aura pour ambition de dénoncer la pression des camarades de lycée et les horreurs de la puberté, on devrait retrouver des personnages qu’on connaît et des nouveaux venus. Un Grease 2.0 avec le même esprit… Inutile…

 

Le bruit de couloir suspect (9).png

Le film Clueless pourrait revenir sur le petit écran, la série serait centrée sur le personnage de Dionne Davenport, la meilleure amie de Cher Horowitz, après la disparition de cette dernière Dionne deviendrait la nouvelle reine du lycée. Une nouvelle aventure commence, entre pression et recherche de son amie la belle aura surement peu de temps pour s’occuper de ses ongles. Pour le moment aucun studio n’a pris en charge le projet et personnellement je n’en vois pas l’utilité, je ne comprends pas pourquoi ils vont toujours chercher dans le vieux, alors que ce que l’on demande c’est de la nouveauté, de l’innovation.

48

  • Star Wars: The Rise of Skywalker sortie le 18 décembre 2019.

  • Birds of Prey; And the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn sortie le 19 février 2020.

  • The Gentlemen sortie le 5 février 2020.

  • Richard Jewell sortie le 22 janvier 2020.

  • L’art du mensonge sortie le 1 janvier 2020.

  • 6 Underground sortie le 13 décembre 2019.

  • Jungle Cruise sortie le 29 juillet 2020.

  • The Witcher sortie le 20 décembre 2019.

  • Charlie’s Angels sortie le 25 décembre 2019.

  • The Voyage of Doctor Dolittle sortie le 29 janvier 2020.

  • Bombshell sortie le 22 janvier 2020.

49

La Mante (2017) 5/10 – Legend (1985) 2/10 – Les Griffes de la nuit (2010) 1/10 – Coraline (2009) 6/10 – The Haunted World of El Superbeasto (2009) 8/10 – 3 From Hell (2019) 6/10 – Dans les Hautes Herbes (2019) 1/10 – Asterix: Le Domaine des Dieux (2014) 4/10 – Asterix: Le Secret de la Potion Magique (2018) 6/10.

 

Dossier: Halloween (4/4)

41


Réalisé par: Tommy Lee Wallace   Année: 1990   Durée: 3h12min   Note: 8/10


De quoi ça parle ?

Une créature sans nom, Ça, répand la terreur et la mort dans la petite ville de Derry. Jusqu’à ce qu’une bande d’enfants mette fin aux agissements du monstre. Trente plus tard, les sept amis se réunissent à Derry : Ça est revenu…

En bref…

Grâce à un casting réussi et un bon scénario, le film rendra justice au livre malgré tous les changements opérés. It est un film qui rend hommage aux films de monstre des années 50 et marquera le monde de l’horreur avec brio.

Le saviez-vous ?

On doit le style du clown à la volonté de Tim Curry à ne pas mettre de prothèse, il avait joué le démon Darkness dans Legend et ne supportait plus les prothèses.

40


Réalisé par: Clive Barker   Année: 1987   Durée: 1h34min   Note: 6/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?

Durant un voyage, un homme entre en possession d’une boîte maléfique qui lui ouvrira les portes d’un monde de plaisir et de terreur.

En bref…

Emblème du cinéma fantastique Hellraiser a réussi à s’imposer dans les années 80 comme un incontournable de l’horreur, avec sa tête d’affiche Pinhead maître de la torture et son ambiance glauque et malsaine, le film marquera toute une génération et lancera une saga qui s’étalera sur des années.

Le saviez-vous ?

Lors d’une fête post-production, l’acteur Doug Bradley a été consterné de voir que toute l’équipe du film l’ignorer totalement, il réalisa plus tard qu’aucun membre de l’équipe ne l’avait vu sans le maquillage de Pinhead.

44


Réalisé par: Sean S. Cunningham   Année: 1980   Durée: 1h35min   Note: 4/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?

En 1957, un jeune garçon, prénommé Jason, meurt noyé au camp de Crystal Lake. L’année suivante, les deux responsables du camp sont tués. Crystal Lake ferme. Mais en 1980, Steve Christy décide de le rouvrir un vendredi 13, jour anniversaire des décès survenus vingt-trois ans auparavant. Lors de la préparation du camp pour son ouverture, les moniteurs du centre disparaissent les uns après les autres pendant la nuit…

En bref…

Un camp de vacances, un groupe d’enfants, une noyade, une vengeance, un tueur… Vendredi 13 est le premier film d’une longue saga qui fera de Jason Voorhees, un tueur légendaire.

Le saviez-vous ?

Le film a été filmé au Camp NO-Be-Bo-Sco dans le New Jersey, il existe toujours.

42

 


Réalisé par: Wes Craven   Année: 1984   Durée: 1h31min   Note: 8/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?

Nancy est une jeune adolescente qui fait régulièrement des cauchemars sur un homme au visage brûlé, avec un vieux pull déchiré et cinq lames tranchantes à la place des doigts. Elle constate d’ailleurs que parmi ses amis, elle n’est pas la seule à faire ces mauvais rêves. Mais bientôt, l’un d’entre eux est sauvagement assassiné pendant son sommeil.

En bref…

Film signature de Wes CravenFreddy Krueger aura traumatisé (et continue encore) plus d’une génération par son sadisme et sa folie. Craven aura réussi à créer un monstre qui nous attend dans nos pires cauchemars, surement l’une des plus belles réussites du cinéma d’horreur!

Le saviez-vous ?

Wes Craven a trouvé son inspiration dans une histoire, qu’il avait entendu en Laos, des hommes seraient mort littéralement terrifiés dans leur sommeil.

43


Réalisé par: John Carpenter   Année: 1978   Durée: 1h31min   Note: 6/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?

L’histoire se déroule dans la ville de Haddonfield, dans l’Illinois. Après avoir tué sa sœur, Michael Myers, âgé de six ans, est interné jusqu’à sa majorité pour ensuite être jugé. Cependant, à l’âge de 21 ans, alors qu’il est transféré pour son procès, il réussit à s’échapper, et prend la route de sa ville natale.

En bref…

Avec HalloweenCarpenter reprend les bases du slasher posé par le grand Hitchcock avec Psychose, le film marquera les esprits par sa simplicité et ses notes de musique répétitive qui martèle le cerveau du spectateur tout au long du film. John Carpenter et Debra Hill donne vie à l’un des plus grands tueurs en série du monde de l’horreur pour notre plus grand plaisir.

Le saviez-vous ?

John Carpenter a créé un compteur de peur afin que Jamie Lee Curtis sache quel niveau de terreur elle devrait exposer.

Un dimanche coup de coeur

un dimanche coup de coeur


Le bruit de couloir suspect (7)


Réalisé par: Alex Garland   Année: 2014   Durée: 1h48min   Achat: VOD


En dimanche pour un dimanche coup de coeur, j’avais envie de vous reparler d’un petit film qui m’avait beaucoup plus en 2014 et qui mérite le coup d’oeil!

Ex_Machina c’est l’histoire de Caleb un jeune informaticien qui gagne un concours d’entreprise qui va lui ouvrir les portes de la demeure de son grand patron, Ex_Machina c’est l’histoire de Nathan un génie qui travaille en secret sur la création d’une forme vivable d’intelligence artificielle, Ex_Machina c’est l’histoire d’Ava un robot qui à la capacité de penser et de ressentir des émotions au-delà de son esprit logique et informatique. Ex_Machina c’est une fable paranoïaque et philosophique sur l’intelligence artificielle.

Pour son premier passage derrière la caméra, l’auteur du best-seller La Plage remet au goût du jour le mythe de Frankenstein en se réappropriant le thème déjà bien utilisait dans le monde du cinéma et de la littérature celui de l’intelligence artificielle. Alex Garland confronte l’homme à la machine à travers une série de tests qui soulèveront par la suite plusieurs questions assez pertinentes qui pousseront le spectateur à la réflexion.

Dans Ex_Machina trois mondes se confrontent celui d’un milliardaire qui veut maitriser le monde, celui d’un petit employer qui rêve d’améliorer le monde et celui d’une créature devenue autonome qui rêve d’émancipation pour découvrir le monde. Ces trois mondes se livrent bataille dans un huis clos qui fusionne les codes du thriller et ceux de la science-fiction pour créer un film intimiste et pertinent mener par un trio grandiose qui s’accorde et s’équilibre à la perfection.

Alex Garland a créé une fable sur l’intelligence artificielle atypique et innovante qui offre une nouvelle vision du monde de la robotique qui ne laissera personne indifférent.

You know the part in scary movie when somebody does something really stupid, and everybody hates them for it- This is it (2)

Un jeudi, un méchant

un jeudi un mechant


Le bruit de couloir suspect (6)


Film: Halloween   Année: 1978   Catégorie: Psychopathe   Genre: Horreur


Origines

Michael Myers est originaire de Haddonfield dans l’État de l’Illinois, enfant a problème dès son plus jeune âge, il prendra le chemin de la folie à ses 6 ans quand il tuera sa soeur Judith. Il sera après ce drame interné dans un hôpital psychiatrique où il s’enfermera dans un perpétuel mutisme en attendant son jugement le jour de sa majorité. Mais le 30 octobre 1978, il s’échappe de l’asile et retourne à Haddonfield.

En bref…

Michael Myers est l’un des plus grands tueurs du monde du cinéma, il apparait sur nos écrans (pour ne plus les quitter) en 1978 dans Halloween: La nuit des masques, tout droit sortie de la tête du talentueux John Carpenter et de Dona Hill, ce tueur fera trembler bon nombre de jeunes âmes sensibles ou en recherche de frayeur dans les nuits froides d’octobre.

Le saviez-vous ?

  • Michael Myers est doté d’une forte intelligence, il se limite lui-même à la simple perception du mal et du meurtre.
  • À l’origine le film devait s’appeler « The Babysitter Murder » et devait se dérouler sur une semaine, le budget ne suivant pas, ils ont décidé que tout se passerait le jour d’Halloween. 
  • John Carpenter et Debra Hill n’ont jamais décidé de « prôner » la virginité. La raison qui explique la mort des couples en chaleur et tout simplement que les couples sont trop occupés à s’envoyer en l’air pour remarquer qu’un tueur en série est en liberté.

Et pour finir, la mise en bouche..

You know the part in scary movie when somebody does something really stupid, and everybody hates them for it- This is it (1)

Dossier: Halloween (3/4)

37


Réalisé par: Rob Zombie    Année: 2005   Durée: 1h47min   Note: 8/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?

Après la mort de son frère, le shérif Wydell ne rêve que de vengeance. Il est prêt à tout contre la terrifiante famille Firefly, et il n’hésitera pas à outrepasser la loi. Barricadés dans leur maison, les Firefly, eux, sont décidés à lui échapper par tous les moyens. Rien ne semble pouvoir arrêter leur macabre saga. Entre les deux camps, la guerre est ouverte, et elle va s’étendre…

En bref…

Avec The Devil’s Rejects, Rob Zombie abandonne le huis clos de la maison de famille pour les autoroutes désertes d’Amérique, la famille Firefly foncent sur les routes de l’horreur embarquant avec eux les plus grands maîtres du genre pour mieux les balancer sur le bord de la route et créer leur propre univers. Les amoureux du genre applaudiront et en redemanderont, les plus sensibles passeront leurs chemins.

Le saviez-vous ?

Le mot « Fuck » et ses variations a été utilisé dans le film 224 fois, selon une autre source il aurait été dit 560 fois, le film détiendrait de ce fait le record.

34


Réalisé par: Neil Marshall   Année: 2005   Durée: 1h39min   Note: 8/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?

En plein milieu du massif des Appalaches, six jeunes femmes se donnent rendez-vous pour une expédition spéléologique. Soudain, un éboulement bloque le chemin du retour.

En bref…

Neil Marshall associe horreur et psychologie pour nous offrir un huis clos devenu incontournable qui fonctionne bien grâce à une maîtrise quasi parfaite et un bon twist final.

Le saviez-vous ?

Chaque filles du casting vient d’un pays différent.

33


Réalisé par: Victor Salva   Année: 2001   Durée: 1h30min   Note: 6/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?

Les vacances d’été sont enfin arrivées et, comme chaque année, Trish et Darry, deux étudiants, frère et soeur, prennent la route pour rendre visite à leurs parents. Sur le chemin, un routier agressif emboutit l’arrière de leur voiture sans raison apparente. Quelques kilomètres plus loin, Trish et Darry revoient le même camion, à côté d’une église abandonnée. Ils aperçoivent le conducteur, entièrement vêtu de loques, qui jette un corps dans une canalisation.

En bref…

Victor Salva réalise un film d’horreur simple et minimaliste à l’univers mystérieux et intimiste qui aura donné dans les années 2000 un nouveau souffle à l’univers du slasher. Jeepers Creepers est un film audacieux qui ne se prend pas la tête et introduit avec brio un nouveau monstre (conforme aux conventions du genre) dans e grand bestiaire de l’horreur.

Le saviez-vous ?

Pour son film Victor Salva explique qu’il a trouvé son inspiration dans le film Duel mais aussi dans l’histoire vraie d’un couple en voyage qui aurait remarqué quelque chose d’étrange sur la route et aurait fait demi-tour et découvert une scène épouvantable. Le réalisateur a repris l’histoire, modifié les âges et ajouté des éléments surnaturels.

Le bruit de couloir suspect (5)


Réalisé par: D. Myrick & E. Sanchez   Année: 1999   Durée: 1h21min   Note: 6/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?

En octobre 1994, trois jeunes cinéastes, Heather Donahue, Joshua Leonard et Michael Williams, disparaissent en randonnée dans la foret de Black Hill au cours d’un reportage sur la sorcellerie. Un an plus tard, on a retrouve le film de leur enquête.

En bref…

Avec The Blair Witch Project, les réalisateurs ont compris que ce n’est pas ce que l’on voit qui éveil nos peurs mais ce que l’on croit voir, c’est en jouant sur ce petit détail que le film arrive à renouveler le genre et deviendra par la suite un incontournable des années 90.

Le saviez-vous ?

Les trois acteurs principaux ont gardé leurs vrais noms pour le film, ils furent lâchés pendant huit jours en pleine forêt avec très peu d’instructions.

36


Réalisé par: William Friedkin   Année: 1973   Durée: 2h2min   Note: 8/10   Achat: VOD


De quoi ça parle ?
L’histoire se déroule à Georgetown dans la banlieue de Washington. L’actrice de télévision Chris MacNeil est de plus en plus inquiète pour sa fille Regan en proie à des spasmes violents et à d’étranges symptômes devenus fréquents. Impuissants, les médecins lui conseillent de faire appel à un prêtre exorciste…
En bref…

L’exorciste est une pépite terrifiante qui restera indémodable et marquera les mémoires de plus d’une génération. William Friedkin rappelle avec son film que le mal peut s’insinuer partout même au sein d’un foyer tranquille.

Le saviez-vous ?

Dans la version intégrale de L’exorciste le visage du Démon apparaît de façon récurrente l’espace d’une fraction de seconde sous formes d’image subliminales.