La catastrophe et le cinéma

Capture d’écran 2020-01-24 à 08.16.15

La catastrophe dans le monde du cinéma se réinvite sur Le Bruit du Cinema, qu’elle détruise la terre où les hommes, qu’elle relate un futur proche où lointain, qu’elle fasse peur où qu’elle fascine, la catastrophe au cinéma n’a pas fini de frapper, revoyons ensemble rapidement les grandes catégories du genre avant de faire un petit tour d’horizon de cinq films qui ont marqué le genre. Nous avons donc :

 La catastrophe naturelle

Elle arrive sans prévenir, la catastrophe naturelle est l’effet d’un évènement naturel plus ou moins violent (éruption volcanique, tsunami, astéroïde…) qui arrive sans prévenir.

La catastrophe sanitaire

Elle touche généralement un continent où le monde entier, la catastrophe sanitaire affecte la santé et augmente par la suite le facteur de mortalité, elle peut créer des créatures voraces (les infectés) ou bien entraîner des mutations physiques ou génétiques.

La catastrophe nucléaire

Guerre nucléaire, explosion nucléaire, apocalypse nucléaire, la catastrophe nucléaire peut prendre bien des noms, mais se résume généralement par une ou plusieurs explosions de bombe atomique.

La catastrophe sociale

Elle arrive généralement après une guerre, après la disparition d’une denrée importante ou encore après la montée au pouvoir d’une dictature.

La catastrophe extraterrestre

Elle est souvent due à l’arrivée de nos amis les petits hommes gris ou par la découverte de l’espace.

La catastrophe robotique

Elle est généralement liée à l’intelligence artificielle, la catastrophe robotique, c’est tout simplement la machine qui prend le dessus sur l’homme.

La catastrophe zombie

Les morts reviennent à la vie, l’humanité est foutue.

Pour plus de détails je vous invite à visiter le dossier : Les catastrophes dans le monde du cinéma et des séries ainsi que le dossier Zombies vs infectés


50

Réalisé par: Roger Donaldson   Année: 1997   Durée: 1h48min   Catastrophe: Naturelle

De quoi ça parle ?

Harry Dalton, volcanologue qui, à la suite de la mort de sa compagne, avait renoncé à ses recherches, renoue avec ses anciens collègues de l’United States Geological Survey de Vancouver. Le pic de Dante, volcan endormi dans l’Etat de Washington, présente des manifestations sismiques de faible amplitude. Harry est alors dépêché sur les lieux.

En bref…

On va pas se mentir le volcan avait la côte en 90, Le Pic de Dante est un film assez réaliste qui n’échappe pas au cliché du genre mais qui reste un bon divertissement pour l’époque.

53

Réalisé par: Roland Emmerich   Année: 2004   Durée: 2h4min   Catastrophe: Naturelle

De quoi ça parle ?

Le climatologue Jack Hall avait prédit l’arrivée d’un autre âge de glace, mais n’avait jamais pensé que cela se produirait de son vivant.Un changement climatique imprévu et violent à l’échelle mondiale entraîne à travers toute la planète de gigantesques ravages.

En bref…

Le jour d’après est une orgie de déchaînement visuel, saupoudrer d’un petit plaidoyer écolo qui crée un divertissement simple et efficace.

52

Réalisé par: Rob Cohen   Année: 1996   Durée: 1h54min   Catastrophe: Humaine

De quoi ça parle ?

A New York, en cette fin de journée, un flot d’automobiles pénètre dans le tunnel reliant Manhattan au New Jersey, sous l’East River. Trois voyous circulent à vive allure pourchassés par la police. Ils s’engouffrent dans le tunnel, zigzaguent entre les véhicules et percutent un camion transportant des matières toxiques et inflammables. Une formidable explosion secoue le tunnel, provoquant une tornade de feu qui souffle tout sur son passage et ravage les infrastructures de l’édifice, bientôt obstrué de part en part.

En bref…

Daylight est un film ou l’action se veut au service du scénario pour offrir un divertissement passable qui a fait les années 90.

49

Réalisé par: Michael Bay   Année: 1998   Durée: 2h31min   Catastrophe: Naturelle

De quoi ça parle ?

Un astéroïde se dirige vers la Terre à la vitesse de 35 000 kilomètres à l’heure. Harry S. Stamper, grand spécialiste du forage pétrolier, est recruté par le directeur de la NASA pour tenter de le détruire.

En bref…

Armageddon est le film qui représente le mieux le genre, tous les éléments sont exagérés pour créer un film spectaculaire et divertissant qui marquera les esprits.

51

Réalisé par: Mick Jackson   Année: 1997   Durée: 1h44min   Catastrophe: Naturelle

De quoi ça parle ?

Ce n’est pas une petite secousse sismique qui va inquiéter la population de Los Angeles, depuis longtemps habituée aux caprices de la nature. Mais ce matin-là, quelques heures après qu’une brève secousse eut réveillé la ville en sursaut, sept employés municipaux qui réparent une canalisation meurent carbonisés par l’émanation d’une forte chaleur. Dépêchée sur les lieux, le docteur Amy Barnes de l’Institut géologique va constater qu’une éruption volcanique menace la ville.

En bref…

On ne va pas se mentir, le volcan avait la cote dans les années 90, Volcano est un assez bon divertissement digne des années 90, en même temps un volcan qui surgit en plein milieu de Los Angeles que demander de plus!

1 acteur, 3 films

bilan

Robin Williams se classe dans la catégorie des acteurs partis trop tôt, de ces immenses talents trop sensibles, de ces acteurs qui ont bercé les années 90, vous vous doutez bien que je vous reparlerais de lui sur le blog, car trois films ce n’est pas assez pour mettre en valeur sa carrière talentueuse. Petit tour d’horizon, d’une carrière immense.


bilan (1)

Réalisé par: Chris Columbus   Année: 1993   Durée: 2h5min   Note: 8/10

De quoi ça parle ?

Privé, à la suite de son divorce, de ses trois enfants qu’il adore, Daniel Hillard, doubleur de dessins animés, met en œuvre tous ses talents d’acteur et d’imitateur et se transforme en respectable gouvernante irlandaise. Lorsque Mme Doubtfire se présente dans la famille Hillard, elle est acceptée à l’unanimité.

En bref…

Mrs Doubtfire est une comédie familiale qui touche les petits comme les grands. Drôle et touchant, le film réalise l’impensable: mélanger drame de la vie courante et humour pour créer une comédie juste qui marquera l’histoire d’une génération.

39

Réalisé par: Francis Ford Coppola   Année: 1996   Durée: 1h53min   Note: 9/10

De quoi ça parle ?

L’histoire de Jack, dix ans, dont le corps vieillit quatre fois plus vite que la normale. Cette étrange maladie lui donne l’apparence physique d’un adulte. Ecartelé entre l’age qu’il a et l’age qu’on lui donne, Jack tente de vivre normalement. Surmontant sa différence, il saura séduire les enfants de son age et se faire des amis. Il sait que son existence sera courte, c’est pour cela qu’elle ne sera jamais triste.

En bref…

Jack est un film touchant où les genres se rencontrent pour une aventure unique, les rires se mélangent aux larmes pour créer un moment exceptionnel.

40

Réalisé par: Penny Marshall   Année: 1990   Durée: 2h   Note: 6/10

De quoi ça parle ?

L’histoire d’un jeune chercheur qui se voit confier un groupe de malades chroniques atteints de troubles psychiques profonds, derniers rescapés d’une épidémie d’encéphalite. Il va peu a peu les ramener a la vie grâce a un nouveau remède.

En bref…

L’éveil est un film injustement oublié du grand public qui mérite le coup d’oeil. Robin Williams et Robert De Niro nous offrent une belle leçon de vie grâce à un film bouleversant de simplicité et d’humanité.

La musique et le cinéma

74

Réalisé par: Martin Le Gall   Année: 2013   Durée: 1h34min   Note: 6/10

De quoi ça parle ?

Chaque été, depuis leur adolescence, les Dead MaKabés se paient ce qu’ils appellent prétentieusement une « tournée d’été » – quelques concerts dans des festivals du fin fond de l’Europe. Mais, pour ces quatre copains, la crise de la trentaine couve et cette semaine de récréation risque bien d’être la dernière. Difficile de rester fidèle à ses idéaux quand on est membre d’un groupe de black metal…

En bref…

Il tourne autour de ce film, une ambiance déjantée qui prend son envole sur une bande-son qui déménage, le tout enveloppé par un humour potache qu’on apprécie le temps d’un instant.

76

Réalisé par: Jim Sharman   Année: 1975   Durée: 1h40min   Note: 9/10

De quoi ça parle ?

Une nuit d’orage, la voiture de Janet et Brad, un couple coincé qui vient de se fiancer, tombe en panne. Obligés de se réfugier dans un mystérieux château, ils vont faire la rencontre de ses occupants pour le moins bizarres, qui se livrent à de bien étranges expériences.

En bref..

The Rocky Horror Picture Show est surement l’une des comédies musicales les plus cultes de l’histoire du cinéma, son ambiance unique et son casting talentueux, on fait de ce film un incontournable du genre.

78

Réalisé par: Christophe Honoré   Année: 2011   Durée: 2h13min   Note: 8/10

De quoi ça parle ?

Du Paris des sixties au Londres des années 2000, Madeleine, puis sa fille Véra vont et viennent autour des hommes qu’elles aiment. Mais toutes les époques ne permettent pas de vivre l’amour avec légèreté. Comment résister au temps qui passe et qui s’attaque à nos sentiments les plus profonds ?

En bref…

Christophe Honoré réalise un film romanesque plein de tendresse et de sentiment qui explore le temps avec justesse.

Le bruit de couloir suspect

Réalisé par: Phyllida Lloyd   Année:  2008   Durée: 1h48min   Note: 6/10

De quoi ça parle ?

C’est en 1999, sur la ravissante île grecque de Kalokairi que l’aventure romantique commence, dans un hôtel méditerranéen isolé, la villa Donna, tenu par Donna, sa fille Sophie et le fiancé de Sophie, Sky. Juste à temps pour son mariage prochain, Sophie poste nerveusement trois invitations destinées à trois hommes bien différents dont elle pense que l’un d’eux est son père. De trois points du globe, trois hommes s’apprêtent à retourner sur l’île – et vers la femme – qui les avait enchantés 20 ans auparavant…

En bref…

Mamma Mia! est une comédie musicale gorgée de soleil, joyeuse qui sent bon l’été et qui plaira à tous les amoureux du genre.

77

Réalisé par: John Carney   Année: 2013   Durée: 1h44min   Note: 8/10

De quoi ça parle ?

Gretta et son petit ami viennent de débarquer à NYC. La ville est d’autant plus magique pour les deux anglais qu’on leur propose de venir y vivre pleinement leur passion : la musique. Le rêve va se briser et l’idylle voler en éclat quand, aveuglé par la gloire naissante, il va la plaquer pour une carrière solo et… une attachée de presse. Ses valises prêtes et son billet de retour pour Londres en poche, elle décide de passer une dernière nuit à New York avec son meilleur pote.

En bref…

Avec New York Melody, John Carney jongle entre les sentiments qui se croisent et se séparent, le tout porté par des notes de musique pleine de sentiment.

Les années 90 font leur cinéma

Capture d’écran 2019-07-29 à 08.10.38

Dans les années 90, on avait de la bonne comédie, mené par de bons acteurs au talent immense, vous l’aurez donc deviné après la romance, le teen movie et l’animation, Le Bruit du Cinema se lance dans l’humour so 90′ et faire ce top 10 a été très compliqué, les années 90 étaient un bon cru, heureusement j’ai réussi à faire ce top! Let’s go pour 10 films qui ont marqué mes années jeunesse !


'the mask

Réalisé par: Chuck Russell   Année: 1994   Durée: 1h41min

De quoi ça parle ?

Stanley Ipkiss, modeste employé de banque, passionné par l’univers de Tex Avery, trouve un masque ancien aux pouvoirs surnaturels.

En bref…

Entre transformation cartoonesque, gags à la pelle et fantaisie, The Mask est une petite révolution qui pointe le bout de son nez en 1994, le film gangster rencontre le monde de la comédie et du cartoon pour une explosion pleine de folie et de génie.

Et pour finir, la mise en bouche..

'rasta rockett

Réalisé par: Jon Turteltaub   Année: 1993   Durée: 1h38

De quoi ça parle ?

L’histoire véridique de quatre Jamaïcains qui ont un rêve fou : obtenir une médaille d’ or dans une discipline olympique qui leur est totalement inconnue et impossible à pratiquer en Jamaïque : le bobsleigh.

En bref…

Jon Turteltaub ne se contente pas de faire un biopic banal, il prend le parti d’y ajouter de la comédie pour faire de cette histoire vraie un petit bijou de la comédie des années 90. En faisant ce choix judicieux, il fera de Rasta Rockett un film qui respire la fraicheur et la joie de vivre qui vous donnera la patate et le sourire même si vous avez passé une journée merdique.

Et pour finir, la mise en bouche..

'le diner de cons

Réalisé par: Francis Veber   Année: 1998   Durée: 1h20min

De quoi ça parle ?

Tous les mercredis, Pierre Brochant et ses amis organisent un dîner où chacun doit amener un con. Celui qui a trouvé le plus spectaculaire est déclaré vainqueur. Ce soir, Brochant exulte, il est sur d’avoir trouvé la perle rare, un con de classe mondiale : François Pignon, comptable au ministère des Finances et passionné de modèles réduits en allumettes.

En bref…

François Pignon est unique, il nous touche mais surtout il nous fait pleurer de rire. Francis Veber offre un chef-d’oeuvre de la comédie française, aidé d’un casting parfait et de dialogues exceptionnels! Tout est culte dans ce film, pas une minute ne nous ennuie, une pure pépite de la comédie.

Et pour finir, la mise en bouche..

'les visiteurs

Réalisé par: Jean-Marie Poiré   Année: 1993   Durée: 1h47min

De quoi ça parle ?

Comment en l’an de grâce 1112 le Comte de Montmirail et son fidèle écuyer, Jacquouille la Fripouille, vont se retrouver propulsés en l’an 1992 après avoir bu une potion magique fabriquée par un enchanteur leur permettant de se défaire d’un terrible sort…

En bref…

Qui aurait cru qu’une histoire de 4 pages écrite à 17 ans en cours de math donnerait un film devenu culte, pas grand monde.. Et pourtant c’est l’exploit qu’a réalisé Jean-Marie Poiré, aidé au scénario par Christian Clavier, 100 millions de dollars de recette plus tard, on en parle encore. Un film intergénérationnel qui encore aujourd’hui nous fait rire, une pépite de plus des années 90.

Et pour finir, la mise en bouche..

'ace ventura

Réalisé par: Steve Oedekerk   Année: 1995   Durée: 1h30min

De quoi ça parle ?

Parce qu’il n’a pu sauver un raton laveur perdu en haute montagne, Ace Ventura s’est retiré dans une lamaserie au Tibet. Mais, à la faveur d’une nouvelle mission, Ace Ventura part en Afrique mettre la main sur une chauve-souris blanche sacrée disparue avant qu’un conflit n’éclate entre les tribus Wachati et Wachootoo.

En bref…

Pourquoi pas le 1 ? Parce que sortir du cul d’un rhinocéros, n’a pas de prix! Jim Carrey ébloui  encore l’écran, par son talent et son humour totalement fou et immense, c’est gras, c’est lourd, c’est stupide mais qu’est-ce que c’est bon!

Et pour finir, la mise en bouche..

'mrs doubfire

Réalisé par: Chris Columbus   Année: 1993   Durée: 2h5min

De quoi ça parle ?

Privé, à la suite de son divorce, de ses trois enfants qu’il adore, Daniel Hillard, doubleur de dessins animés, met en œuvre tous ses talents d’acteur et d’imitateur et se transforme en respectable gouvernante irlandaise. Lorsque Mme Doubtfire se présente dans la famille Hillard, elle est acceptée à l’unanimité.

En bref…

Surement l’une des comédies familiales les plus réussis des années 90, une comédie qui parle aux enfants comme aux parents. Drôle et touchant, le film mélange drame de la vie courante et humour sans jamais atteindre l’excès.

Et pour finir, la mise en bouche..

Capture d’écran 2019-07-29 à 09.32.56

 

Réalisé par: Hervé Palud   Année: 1994   Durée: 1h30min

De quoi ça parle ?

Sur le point d’épouser la belle Charlotte, Stéphane Marchado part à la recherche de sa première femme, partie depuis treize ans dans une tribu d’Amazonie pour régulariser son divorce.

En bref…

Un indien dans la ville c’est une aventure folle partant des magnifiques forêts d’Amazonie à la ville lumineuse de Paris, c’est des tonnes de répliques ressorties dans la cour de récré, c’est le petit coup de foudre de l’enfance, c’est un tout. Malheureusement, le film n’a pas forcément bien vieilli mais qu’on prend plaisir à revoir par pure nostalgie.

Et pour finir, la mise en bouche..

'home alone

Réalisé par: Chris Columbus   Année: 1990   Durée: 1h43min

De quoi ça parle ?

La famille McCallister a décidé de passer les fêtes de Noel à Paris. Seulement Kate et Peter McCallister s’aperçoivent dans l’avion qu’il leur manque le plus jeune de leurs enfants, Kevin, âgé de 9 ans.

En bref…

Avec Maman, j’ai raté l’avion, Chris Columbus prouve son talent dans la comédie et se perfectionne dans le genre, arrivant à atteindre un nouveau niveau d’excellence. Home Alone est le film d’une époque, drôle et inventif, il devient avec le temps un classique qu’on aime revoir surtout un soir d’hiver accompagné d’un bon chocolat chaud sous une grosse couette.

Et pour finir, la mise en bouche..

Capture d’écran 2019-07-30 à 09.20.18.png

Réalisé par: Joe Pytka   Année: 1996   Durée: 1h28min

De quoi ça parle ?

Défiés au basket par de redoutables extraterrestres, Bugs Bunny et les toons font appel à Michael Jordan pour les sortir de ce mauvais pas…

En bref…

Quand le cartoon se met au basket ça donne Space Jam, une histoire folle et divertissante qui mélange réalité et dessin animé. Les années 80 avaient Rogger Rabbit les années 90 ont eu Space Jam. Un divertissement qui aura marqué l’année 96 et puis Bill F*cking Murray…

Et pour finir, la mise en bouche..

 

Capture d’écran 2019-07-30 à 09.33.42

Réalisé par: Emile Ardolino   Année: 1992   Durée: 1h40min

De quoi ça parle ?

Une jeune femme, témoin d’un meurtre, intègre un couvent pour se protéger. Elle va alors donner un nouvel élan à l’établissement religieux, invitant notamment les bonnes soeurs à une réorchestration musicale de leurs chants.

En bref…

Sister Act n’est pas un film au scénario extraordinaire, il est même plutôt simple et pourtant le film réussi à marquer les esprits grâce à un casting talentueux, une mise en scène simple mais maîtrisé et à la joie de vivre qu’il transmet. Sister Act est une film simple et honnête digne des années 90.

Et pour finir, la mise en bouche..